5 liftings pour un visage en pleine forme : La success story du lifting

lifting visage : expressions
Retrouver une seconde jeunesse grâce au lifting du visage
23 février 2018
lifting des cuisses Tunisie : belles cuisses
Lifting des cuisses : Retrouvez une meilleure silhouette grâce à la cruroplastie
16 mars 2018
lifting visage : belle femme

En France, chaque année, il y aurait entre 30 000 et 50 000 liftings réalisés. Les dossiers techniques publiés par les journaux ne peuvent généralement pas avancer de chiffres exacts car il ne s’agit pas d’une intervention de chirurgie esthétique remboursée par la sécurité sociale.

Mais la seule estimation demeure impressionnante. Et cela d’autant que la pratique du lifting est de plus en plus concurrencée par les techniques de médecine esthétique comme l’acide hyaluronique et la toxine botulique.

En réalité, si le succès du lift visage ne s’est pas démenti, c’est avant tout pour sa capacité à cibler de façon spécifique certaines zones du visage.

Quels sont les différents types du lifting facial ?

La notion de lifting en tant que tel est un raccourci de langage. Il n’y a pas 1 mais plusieurs types de lifting. Très exactement, une bonne part des chirurgiens plasticiens ont établi une nomenclature de 5 interventions de rajeunissement visage.

En allant du haut vers le bas du visage, voici les 5 liftings :
• Le lifting frontal (traitement des rides du front et remontée des sourcils affaissés) ;
• Le lifting temporal (traitement des pattes d’oie et des ridules de la paupière) ;
• Le lifting medio facial (traitement du vieillissement du sillon nasogénien) ;
• Le lifting jugal (traitement de la ptôse des joues et des bajoues) ;
• Le lifting cervico-facial (ovale du visage et cou).

L’intérêt de cette déclinaison de techniques de rajeunissement est de pouvoir traiter de façon singulière une zone du visage bien précise. En théorie, cela permet au patient de faire traiter la partie qui le perturbe sans impacter le reste du visage.

Un seul type de lifting est-il généralement suffisant ?

En réalité, il est très rare qu’un visage qui présente les indications d’un lifting ne propose qu’une zone à la correction chirurgicale. Des sillons nasogéniens enflés sont souvent associés à des bajoues ptôsées et un cou qui présente soit un excès cutané, soit un excès de graisse.

Il faut savoir qu’en faisant traiter (en connaissance de cause ou non) seulement une partie de votre visage, vous ouvrez la porte à des interventions multiples. Pour chaque type de lifting qui ciblera une zone de votre visage, vous paierez un tarif différent pour au total un coût souvent important.

Sachez qu’en fait, un lifting cervico-facial peut parfaitement traiter à la fois la zone basse du visage (ovale + cou), les sillons nasogéniens et les bajoues. Dans le même ordre d’idées, un lifting complet permettra de traiter le front et les zones du lifting cervico-facial. En insistant pour faire traiter des zones multiples dans le même temps opératoire, vous gagnez du temps et de l’argent puisqu’un acte syncrétique vous coûtera au final toujours moins cher que plusieurs interventions.