Lifting seins Tunisie : Prix lifting mammaire pas cher

Le lifting seins se définit comme la chirurgie correctrice de la ptôse mammaire. Autrement dit, elle est la chirurgie qui permet de rehausser les seins tombants.

Lifting seins Tunisie

L’affaissement du sein ainsi que la distension de la peau qui le recouvre sont les principales caractéristiques de la ptose mammaire. Non seulement le sein est en position basse, mais aussi, il est évidé dans sa partie supérieure.

Prix lifting seins Tunisie : Tarif tout compris

Il s’agit d’un forfait tout compris de 2000 euros proposé au patient, ce qui lui permet de payer dans la même somme, les frais de consultation, l’opération, les honoraires des chirurgiens et anesthésistes, ainsi que leur hébergement de 5 jours à l’hôtel.

Lifting seins Tunisie prix Tarif Durée
lifting des seins 2850 € 5 nuits et 6 jours

Quelles sont les causes de l’affaissement des seins ?

Il existe plusieurs causes à la ptose des seins. Elle peut être héréditaire, comme elle peut survenir à la suite d’une perte importante de poids, tout comme le relâchement des seins peut être tributaire de l’accouchement ou de l’allaitement ou alors qu’il soit lié au vieillissement. Outre la perte d’élasticité des seins à cause de la détérioration de son réseau de soutien, on assiste à un affaiblissement des ligaments suspenseurs qui à cause de la gravité s’étirent.

La chute des seins peut être associée à une hypertrophie mammaire ou bien à un volume insuffisant des seins que l’on appelle hypotrophie mammaire. Mais elle peut exister seule, et dans ce cas, il s’agit d’une ptose pure.

Que faire de la ptôse associée à une hypertrophie/hypotrophie ?

Lorsque la ptose est associée à un excès de volume mammaire, l’intervention consistera en plus du remodelage des seins, à réaliser une chirurgie de réduction des seins. Si au contraire, la ptose mammaire est associée à une hypoplasie des seins, le chirurgien, suivant les souhaits de la patiente, pourra dans ce cas procéder à une chirurgie d’augmentation mammaire, qui peut alors se faire soit par pose de prothèse mammaire ou de manière naturelle par injection de graisse autologue dans les seins pour leur donner plus de galbe.

Quoi qu’il en soit, le principal objectif du lifting mammaire Tunisie est de repositionner l’aréole de même que le mamelon dans la position adéquate. Par ailleurs, il faudra aussi reconcentrer, puis ascensionner la glande mammaire et supprimer la peau en excès qui enveloppe le sein. Le but étant d’avoir des seins mieux ascensionnés, mieux galbés et plus harmonieux. L’intervention pourra dans ce cas permettre de corriger une éventuelle asymétrie mammaire.

Comment se déroule le lifting seins?

Lors d’un lifting mammaire, l’excédent cutané causé par le relâchement des seins est retiré, tandis que la peau résiduelle est recouverte sur le sein pour lui donner un nouveau galbe. Au lieu des seins tombants d’avant l’opération, la patiente aura des seins droits.

La technique chirurgicale de cette intervention dépend essentiellement de l’importance de la ptose. Elle diffère qu’il s’agisse d’une ptose mineure, d’une ptose moyenne ou bien d’une ptose sévère. L’importance de la ptose est déterminée par rapport à la position de l’aréole et du pli infra-mammaire et du sternum. Quand l’aréole se situe au niveau du pli inframammaire, il s’agit d’une ptose mineure ; quand l’aréole est située à 2 cm environ, c’est une ptose modérée mais quand l’aréole est à plus de 2 cm, il s’agit d’une ptose sévère.

Selon donc le cas, le chirurgien pourra adopter l’une de ces 4 techniques, à savoir : la technique périaréaolaire, la technique circumaréolaire, la technique verticale ou encore la technique d’incision en T inversé ou ancre marine.

La technique péri-aréolaire

Il s’agit de la technique la moins invasive du lifting mammaire. La technique verticale implique une incision en demi-lune ou en demi-cercle sur la partie supérieure de l’aréole. Cette incision implique aussi l’emplacement futur de la cicatrice du lifting par technique péri-aréolaire. Cette technique est largement avantageuse pour les femmes ayant des petits seins de même qu’une ptose mineure.

La technique circumaréolaire

Il s’agit de pratiquer une incision circulaire tout autour de l’aréole pour corriger la ptôse.

La technique verticale

C’est la solution de correction de la ptose importante. Elle se fait en réalisant une incision en V, qui va du haut de l’aréole jusqu’à la moitié du sein. C’est la technique la plus invasive du lifting en Tunisie, mais aussi la mieux adaptée pour les cas d’hypertrophie des seins.

La technique en forme d’ancre

Elle est ainsi nommée par l’incision qui permet dans ce cas de réaliser une chirurgie de la ptôse, à la forme d’une ancre marine. Les incisions précédentes sont toutes associées dans le cas de cette opération, d’où la forme.

Quelle que soit la technique utilisée, pour réaliser cette intervention, le chirurgien commence par des incisions, puis il décolle la peau et la soulève afin de séparer les tissus sous-jacents. Le mamelon et l’aréole sont maintenus dans leur position, et seule la peau excédentaire, disgracieuse est alors enlevée. Lors de la suture de la peau restante, de bonne qualité, il procèdera donc au repositionnement de l’aréole. L’incision va être enfin complètement fermée.

Quelles sont les suites opératoires du lifting mammaire?

Généralement, une plastie mammaire n’est pas douloureuse. Mais en cas de douleurs, le patient peut se soulager par la prise des antalgiques.

Outre le gène que l’on peut ressentir à mouvoir ses bras, la suite du lifting mammaire est caractérisée par la présence d’œdème et d’ecchymoses. Une période de convalescence ainsi qu’un arrêt de travail d’une dizaine de jours peuvent être nécessaires après l’intervention. Les activités sportives quant à elles peuvent être reprises après 1 mois.

lifting seins avant après

Quelles sont les complications de la chirurgie de la ptôse mammaire?

On distingue deux types de complications après un lifting des seins. Il y a d’une part les complications précoces comme les hématomes, les infections, la déhiscence de la plaie, paralysie partielle ou permanente, une paresthésie. Quant aux complications tardives, il y a les cas d’asymétrie, de durcissement des seins (si pose de prothèse), d’une perte de la sensibilité des mamelons, de rupture d’implants (si augmentation prothétique des seins), etc.