fbpx

La mastopexie ou l’opération pour remonter sa poitrine

lifting fessier prix
Nos conseils pour raffermir ses fessiers rapidement
10 janvier 2020
lifting fessier Tunisie
Chirurgie esthétique : Comment soulever les fessiers flasques et affaissés ?
5 février 2020
mastopexie seins lifting

Vos seins ont également le droit d’être remontés s’ils souffrent d’une ptôse ou d’un relâchement cutané. En effet, avec l’avancée de l’âge, la perte pondérale et la grossesse, votre poitrine peut s’affaisser et perdre sa fermeté. Heureusement, la correction de la ptose mammaire est faisable et peut se faire en l’espace d’une journée s’il n’y a pas de contre-indication médicale.

Que veut-on dire par un lifting des seins ?

C’est une intervention de chirurgie esthétique et plastique effectuée pour remonter une poitrine tombante. La plastie consiste à éliminer la peau en excès à travers une cicatrice camouflée sous le pli mammaire et à remodeler le tissu cutané de la poitrine tout en repositionnant les mamelons et les aréoles.

Objectif de la mastopexie

L’objectif de cette plastie est de rehausser les seins flétris et affaissés surtout avec le vieillissement ou après l’allaitement.

Le lifting mammaire n’est effectué que par un chirurgien plasticien chevronné qui doit consulter, avant tout, les analyses médicales de la patiente ainsi que les mammographies qu’elle a effectuées.

La plastie des seins est-elle compatible avec l’allaitement ?

Généralement lors d’une mastopexie, les canaux galactophores sont également repositionnés. Donc, il est préférable de programmer son lifting mammaire après toutes les grossesses pour ne pas altérer l’allaitement.

Peut-on réaliser une augmentation mammaire jumelée à un lifting de poitrine ?

Oui. Dans certains cas, la patiente désire augmenter la taille de sa poitrine jugée petite ou sous développée après la correction de la ptôse mammaire. Pour donner du volume à vos seins, une augmentation de poitrine avec pose d’implants en silicone ou avec injection de graisse autologue sont possibles dans un même temps opératoire. Il faut juste prendre l’avis de votre chirurgien pour qu’il juge la faisabilité des deux interventions simultanées.